Eurosatory 2012

eurosatory-2012-header.JPG

Exhibition News

Day 1: Eng - Fr   |  Day 2: Eng - Fr   |  Day 3: Eng - Fr   |  Day 4: Eng - Fr   |  Day 5: Eng - Fr 

Beaucoup de projets de drones a lappel.jpg

Beaucoup de projets de drones à l’appel

By: Jean-Michel Guhl Published: 11 Jun 2012

Face à la réduction inévitable des commandes et programmes d’avions de chasse en Europe, Dassault Aviation (France) cherche depuis quelques années sa place sur le marché des appareils sans pilotes, ou UAV (Unmanned Aerial Vehicle).

D’abord avec le démonstrateur technologique européen multinational nEUROn, un drone de combat devant effectuer son premier vol cette année. D’ici une décennie, il devrait déboucher sur un probable UCAV (Unmanned Combat Aerial Vehicle) destiné à l’attaque à l’aide de bombes guidées d’objectifs stratégiques hautement protégés. Ensuite, dans le domaine des drones d’observation de moyenne altitude longue endurance (ou MALE) c’est l’hypothétique successeur du SIDM (Système intérimaire de drone moyenne altitude), un rôle actuellement rempli par le Harfang d’EADS Cassidian conçu sur un porteur d’origine israélienne.

Le successeur de ce dernier étudié par Dassault pourrait être, soit un dérivé du Heron TP israélien (réalisé en collaboration avec Israel Aircraft Industry), soit un développement du drone bimoteur Mantis – le Telemos – produit en “Joint venture” avec BAE Systems (Royaume-Uni).

Il reste que ces projets, face aux réalisations de Sagem – avec le SDTI Sperwer et le nouveau Patroller – aux offres du marché, tels les Predator et Reaper américains et Heron et Hermes israéliens, voire encore à ce que préparent Alenia (Sky-X) ou EADS (Talarion), vont se heurter de front en France à la décision récente du nouveau ministre français de la Défense de « mettre à plat l’ensemble des dossiers dédiés aux drones » avant d’engager tout crédit. Leur avenir est donc très incertain.

[Stands 6C80/5J269/6J200/6E80/ Out D480/6D551]